Le Pr Didier Raoult n’y va pas de main morte avec le Conseil scientifique. Dans un entretien à Paris Match, l’infectiologue français, infatigable défenseur de l’usage de la chloroquine dans la lutte contre le Covid-19, est revenu sur son départ brutal du conseil chargé d’éclairer les décisions du gouvernement en la matière.

« On ne peut pas mener une guerre avec des gens consensuels », affirme le directeur de l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille (IHU). « Le consensus, c’est Pétain. Insupportable », assène-t-il avant d’ajouter :

« Ces personnes ne savaient pas de quoi elles parlaient ! Et chacun poussait ses billes en avant. Il fallait faire plaisir, représenter l’Institut Pasteur, l’Inserm, etc. »

Règlement de compte en bonne et due forme ou nouvelle saillie d’un personnalité iconoclaste, Didier Raoult reconnaît volontiers « être un renégat » dans le milieu de la recherche, même s’il estime être le scientifique le plus à même d’être écouté en ce qui concerne le coronavirus.

LVPT – Laveritepourtous.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s