uropéenne et le Mexique ont conclu les négociations d’un nouvel accord commercial, en discussion depuis 2016. […]

[…] Avec cet accord, la quasi-totalité des échanges de biens entre l’Union européenne et le Mexique seront exempts de droits de douane. Les agriculteurs français étaient déjà éprouvés par les précédents accords de libre-échange européens (Canada, Mercosur…). Ce nouvel accord prévoit notamment « l’ouverture du marché européen à 20 000 tonnes de viandes bovines mexicaines […] qui étaient, jusqu’ici, interdites en Europe pour raisons sanitaires », s’indigne Interbev (interprofession de la viande). […]

[…]

[…] Des voix demandent à Emmanuel Macron, qui affirme depuis plusieurs semaines que « déléguer à d’autres notre alimentation serait une folie », d’agir aujourd’hui concrètement.

C’est de tels élevages concentrationnaires mexicains que vont provenir les milliers de tonnes de bœuf importées dans l’Union européenne :

L’Union européenne contre l’Europe.

LVPT – Laveritepourtous.com

Publicités
Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s