Ce dimanche, le président John Magufuli a directement mis en cause les kits de test de coronavirus utilisés en Tanzanie.

S’exprimant depuis sa résidence de Chato, dans le Nord-ouest, le chef de l’État a affirmé que des échantillons issus de chèvre et de papaye ont été testés positifs.

John Magufuli explique que ces échantillons avaient au préalable été envoyés par ses services, étiquetés comme humains, et que cela prouve selon lui l’existence de faux résultats positifs parmi la population.

Il souhaite une enquête sur ces kits, « importés de l’étranger »,  a-t-il souligné sans plus de précision.

« J’ai déjà dit que nous ne devrions pas estimer chaque aide comme destinée à être bonne pour cette nation », a conclu le président tanzanien.

Avant ce dirigeant africain, plusieurs voix s’étaient élevées à maints endroits du continent, pour mettre en cause certaines catégories de kits de tests au Coronavirus, en provenance notamment de la Chine.

Laveritepourtous.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s