Fin mars, la compagnie Microsoft a obtenu un brevet pour l’algorithme appelé Cryptocurrency System Using Body Activity Data (Système crypto-monétaire utilisant les données sur l’activité de l’organisme).

Derrière cette appellation assez effrayante sous un air cyberpunk, avouons-le, Microsoft cherche à développer une méthode de mining de cryptomonnaie qui exploite les données associées à l’activité corporelle d’un utilisateur. Le document donne plus de détails :

“ Par exemple, une onde cérébrale ou la chaleur corporelle émise par l’utilisateur lorsqu’il effectue la tâche fournie par un fournisseur d’informations ou de services, comme la visualisation de publicité ou l’utilisation de certains services Internet, peut être utilisée dans le processus de mining. 

L’utilisateur pourra prétendre à une récompense en cryptomonnaie en accomplissant des actions simples qui seront suivies à l’aide d’un biocapteur. Sachant qu’un tel minage pourrait être inconscient. « Au lieu d’une tâche de calcul laborieuse nécessitée par certains systèmes crypto-monétaires, les données obtenues pendant la mesure de l’activité de l’organisme peuvent servir de confirmation du travail accompli. En conséquence, l’utilisateur pourra remplir cette tâche de calcul difficile inconsciemment », stipule le brevet.

Quel travail est prévu par les développeurs de Microsoft? Par exemple, regarder la publicité, utiliser certains services en ligne. Les développeurs espèrent que ce système sera demandé par les entreprises parce que cela permettra de suivre les réactions de consommation et les préférences. Ce qui fournirait des possibilités supplémentaires aux compagnies.

Toutes les nouveautés suscitent des suspicions. Parmi les avantages éventuels: la possibilité de scanner en ligne un individu pour dépister des maladies et prévenir des maladies potentielles en cas d’union des forces de l’industrie pharmaceutique et des technologies. Il sera possible de détecter des maladies à un stade précoce, ainsi que d’effectuer des analyses en ligne (par exemple, de sucre). Pour l’instant les inconvénients sont bien plus nombreux: un contrôle total avec tout ce que cela implique. Qui et comment pourrait disposer de ces informations? Les questions sont plus nombreuses que les réponses à l’heure actuelle.

On ignore encore si cette technologie deviendra très répandue, mais son apparition sur le marché ne semble être qu’une question de temps. Elle intéresse aussi bien les hommes d’affaires que les internautes ordinaires qui voudraient gagner un peu d’argent pratiquement sans rien faire.

Laveritepourtous.com

source:http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1576

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s