Le président chinois, Xi Jinping, a ordonné aux forces armées chinoises de renforcer «globalement» la formation des troupes et de se préparer à la guerre, alors que les tensions montent entre Pékin et plusieurs autres pays.

S’exprimant en marge de la réunion annuelle du Congrès national du peuple mercredi, Xi Jinping, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste et président de la Commission militaire centrale, a salué la contribution de l’armée chinoise à la lutte contre l’épidémie de coronavirus et a appelé les forces armées à intensifier la formation des troupes.

« Il est nécessaire d’explorer les moyens de s’entraîner et de se préparer à la guerre », a annoncé l’agence de presse officielle chinoise Xinhua, citant le président Jinping. « Il est nécessaire d’intensifier les préparatifs du combat armé, de mener avec souplesse l’entraînement militaire au combat et d’améliorer la capacité de nos militaires à effectuer des missions », a-t-il ajouté.

M. Xi a en outre déclaré que l’armée devait réfléchir aux « pires scénarios », ajoutant qu’elle devait être prête à « sauvegarder résolument la souveraineté nationale » et « à sauvegarder la stabilité stratégique et les intérêts du pays ».

Cet appel du président chinois a fait suite à une décision antérieure d’augmenter le budget de l’armée chinoise de 178 milliards de dollars l’an dernier.

Cela survient au milieu de la tension des relations avec l’Inde sur les litiges frontaliers et de la montée des tensions avec les États-Unis et l’Australie au sujet de la pandémie de coronavirus. Les États-Unis et l’Australie ont exigé qu’une enquête internationale soit menée sur la pandémie de coronavirus et accusent explicitement la Chine d’être responsable. Depuis que l’épidémie de coronavirus a éclaté dans la ville chinoise de Wuhan fin décembre 2019, la querelle ne cesse de s’aggraver chaque jour entre Pékin et Washington qui s’accusent mutuellement d’être à l’origine de la propagation de la Covid-19. Le président américain Donald Trump continue de qualifier le nouveau coronavirus de « virus chinois ».

Au cours des dernières semaines, Trump a affirmé qu’il y aurait des « preuves » que Pékin avait créé le virus dans un laboratoire médical de la ville de Wuhan. Or, les agences de renseignement américaines disent qu’elles n’ont découvert aucune preuve montrant que l’apparition du virus soit d’origine humaine.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a également accusé à plusieurs reprises la Chine de ne pas être transparente et honnête au sujet de la pandémie de coronavirus.

La Chine a défendu sa gestion de l’épidémie, affirmant à plusieurs reprises qu’elle a été « ouverte, transparente et responsable » en informant l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les pays touchés par la maladie.

Récemment, les États-Unis et la Chine se sont affrontés également au sujet de Hong Kong et de Taïwan. Mercredi, le colonel Wu Qian, porte-parole du ministère chinois de la Défense, a déclaré que la dépendance accrue de Taïwan à l’égard des « forces étrangères » dans le cadre d’un plan de sécession par rapport à Pékin constituait la plus grande menace pour la sécurité nationale de la Chine.

« La sécurité intérieure de la Chine et les intérêts de Pékin à l’étranger sont également confrontés à de réelles menaces », a déclaré le colonel Wu Qian. «La Chine doit avoir un esprit clair en matière de défense nationale et être prête à affronter le danger en temps de paix», a-t-il conclu.

Laveritepourtous.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s